Autonomie & Résilience

Se libérer du système avant l’effondrement économique, social,
sanitaire, sécuritaire et politique !

Vous DEVEZ avoir un PLAN B

“Le but n’est pas de se couper de la civilisation. Il ne s’agit pas non plus de sombrer dans la paranoïa. Mais vous devez avoir un plan B avec des solutions concrètes. Pour vous, pour votre famille et pour vos proches.” Piero San Giorgio, 2011

Bonjour, ici Piero San Giorgio,

Autonomie & Résilience est un projet que j’ai fondé pour que vous puissiez reprendre votre destin en main et vous préparer aux différentes crises qui peuvent affecter votre quotidien.

Violences urbaines, ruptures d’approvisionnement, coupures d’électricité, inondations, incendies, attentats, mouvements de foule, restriction des libertés, immigration incontrôlée, complots politiques…

Tous ces incidents sont de plus en plus fréquents, violents et spectaculaires.

L’effondrement économique que je décris dans mes livres depuis 2011 n’est pas un moment précis mais un processus qui est déjà en cours et qui s’accompagne de bouleversements majeurs et progressifs.

Il est temps de développer votre indépendance vis-à-vis du système. Cela se fera en acquérant les connaissances, les ressources et le matériel nécessaires.

C’est pourquoi en 2021, pour accompagner mes lecteurs avec des solutions concrètes, j’ai décidé de lancer ce nouveau projet !

GRATUIT – Obtenez immédiatement :

Le résumé complet de mon best-seller Survivre à l’effondrement économique…

Piero San Giorgio

Ma carrière de cadre international dans l’industrie des hautes technologies m’a permis de voyager en Europe de l’Est, au moyen-orient ou encore en Afrique sub-saharienne… Et ce que j’ai pu voir pendant une dizaine d’années m’a ouvert les yeux sur les risques associés à la mondialisation débridée.

En 2005, j’ai décidé de quitter mon job sur-payé et de fuir les métropoles du système. C’était l’unique manière de me protéger des engrenages du système et ne plus être dépendant de ses aléas.

En 2011, j’ai publié le livre Survivre à l’effondrement économique qui a été vendu à plus de 180 000 exemplaires et traduit dans 10 langues différentes.

En 2021, la plupart des prévisions que j’avais faites il y a déjà 10 ans se sont (malheureusement) confirmées. Et les choses n’iront certainement pas en s’arrangeant…

Piero dans les médias :

« Piero San Giorgio est à la fois un redoutable homme d’affaires et une figure controversée. »

« Survivre à l’effondrement économique est un best-seller et une référence dans le domaine. »

« [Piero San Giorgio] peut vous sauver la vie. […] Auteur d’un livre passionnant et très sérieusement documenté. »

« Figure du survivalisme, auteur à succès du remarqué Survivre à l’effondrement économique. »

Votre plan d’action : 

Autonomie & Résilience

Dans ce projet, je vous partage toutes mes analyses sur les risques actuels et je vous montre comment vous en prémunir.

Accédez à une bibliothèque de ressources techniques et à tout mon travail de recherche depuis 10 ans.

Les 5 causes de l’effondrement

“La question n’est pas de savoir SI l’effondrement de notre civilisation aura lieu mais plutôt QUAND il aura lieu ?”

Le facteur politique et géopolitique

Si le système politique actuel a vaguement tenu jusqu’ici, la fracture sociale est aujourd’hui insoutenable partout dans le monde Occidental. Baisse de pouvoir d’achat, mépris des élites, fiscalité assommante, restrictions des libertés… vous le constatez chaque jour au quotidien !

Tandis qu’en 2020, le pouvoir d’achat des Français a encore baissé de 0,5%, la France conserve la première place sur le podium des pays les plus taxés au monde. Toujours plus d’impôts pour un service public chaque année plus lamentable.

Et comme si cela ne suffisait pas, plus d’1,1 millions d’amendes ont été distribuées rien que pendant le 1er confinement (pendant que des multi-récidivistes sont relâchés chaque jour dans la nature). 135 € pour un papier mal rempli quand des violeurs ne sont même pas inquiétés, il y a de quoi enrager. Cette justice à deux vitesses ne fait que légitimer une colère grandissante dans tout le pays.

Mais l’état d’urgence prolongé ne suffira pas à étouffer les mouvements sociaux. Les gilets jaunes n’étaient que les prémisses de vagues de contestation massives qui seront bien plus virulentes (et les réactions de la police d’autant plus musclées). Les “gaulois réfractaires” ne sont plus prêts à se laisser gouverner par ces élites méprisantes qui vivent aux dépens du peuple.
Mais malheureusement, les révolutions débouchent plus souvent sur un bain de sang que sur une société juste et équitable…

La crise sanitaire et les dangers sur votre santé

Le Covid-19 nous l’a démontré : notre système de santé soi-disant imparable est absolument incapable de faire face aux situations de crise. Malheureusement, les spécialistes s’accordent à dire que ces épidémies mondiales seront de plus en plus nombreuses dans les années à venir…

On estime à 1,7 million le nombre de virus non découverts actuellement présents dans les mammifères et les oiseaux, dont 827 000 pourraient avoir la capacité d’infecter les êtres humains d’après les spécialistes.

En voyant la pagaille semée par un virus dont le taux de létalité est de 0,063%, imaginez dans quel état seraient les hôpitaux avec une épidémie vraiment grave… C’est la raison pour laquelle nous devons prendre les choses en main, pour notre propre protection. Et pour celle des personnes qui comptent sur nous !

Chaque année, le personnel hospitalier est à deux doigts de craquer et les réanimations sont saturées. Et il semble que la seule solution trouvée par les gouvernants pour lutter contre la maladie soit de vous enfermer chez vous.

Pénuries de masques, rayons de supermarchés dévalisés et désespérément vides pendant des semaines, confinements à répétition… Croyez-vous que l’État aura la solution lorsqu’il faudra faire face à une véritable pandémie ?

Les risques écologiques et catastrophes naturelles

Chaque année, un nouveau record est battu : celui du nombre de catastrophes naturelles qui ont dévasté des populations partout sur la planète.

Incendies en Australie, inondations au Népal, ouragans dans l’Océan Atlantique…

Cette année 2020 aura endeuillé des millions de familles aux quatre coins du globe. Et cela ne concerne pas que les pays étrangers : les tempêtes Bella et Axel ont fait des ravages en Bretagne et dans les Alpes-Maritimes tandis que des inondations ont noyé des villes entières comme Dax, dans le Sud-Ouest de la France.

À cause du changement climatique, le nombre de catastrophes naturelles a presque doublé en 20 ans. L’ONU estime même que le nombre de victimes dû aux catastrophes naturelles s’élèvera à 150 millions d’ici 2030. Plus de 2 fois la population française actuelle !

Si l’on ajoute à ça le changement climatique (qu’il soit provoqué par l’homme ou non), la nature deviendra de plus en plus hostile et les zones habitables de moins en moins nombreuses…

Vous DEVEZ vous protéger des futurs hordes de pillards qui déferleront dans nos campagnes.

L’effondrement économique et financier

Le système financier actuel est totalement bancal, en témoignent les nombreuses bulles qui ont éclaté au cours de ces 30 dernières années. Si en 2009, les Banques Centrales croyaient avoir trouvé la solution miracle en imprimant des billets par millions, c’était au détriment de la confiance des marchés.

Ces solutions fonctionnent peut-être en apparence. Mais en réalité, c’est la classe moyenne (et surtout les épargnants) qui y perdent. Tandis que les grandes entreprises peuvent investir avec de l’argent qui ne leur coûte rien, votre capital est rongé par l’inflation… Avant d’être définitivement spolié.

Car les détenteurs de la dette (qui a dépassé les 100% du PIB en France en 2019) ne diront pas “Amen” éternellement. Pour information, en 2020, la France a connu une récession de 9%, la pire depuis 1945. Et le jour où l’État fera faillite, il ne faudra pas compter sur le “Grand Reset” pour que tout revienne à la normale. Quand les caisses seront définitivement vides, devinez où l’État ira se servir pour les renflouer…

N’oubliez pas qu’en Ukraine et en Chine, des famines ont été provoquées par les crises économiques…

La violence urbaine et l’insécurité grandissante

Le “vivre-ensemble” vanté par les élites commence à être à bout de souffle. On ne peut pas forcer des populations radicalement différentes à cohabiter au nom de la tolérance (mais ça, impossible de le comprendre quand on vit dans les beaux quartiers). En été 2020, ce sont les tchétchènes et les maghrébins de Dijon qui ont défrayé la chronique.

Mais, en vérité, ces conflits ethniques sont le quotidien de ces populations nourries aux aides de l’État.

Depuis plusieurs années déjà, les racailles cherchent à imposer leurs lois aux honnêtes citoyens (avec la quasi-bénédiction des juges et des hommes politiques). Certains faits de violence qui auraient fait la une nationale il y a quelques années sont aujourd’hui relégués à la rubrique “chats écrasés” des journaux locaux tant ils sont devenus quotidiens.

En 2019, les meurtres ont augmenté de 9%, les coups et blessures de 8% et les violences sexuelles de 12%. Et j’ai du mal à me dire que les chiffres du Ministère de l’Intérieur seront plus rassurants pour l’année 2020 quand ils seront disponibles…

Donc à présent, posez-vous la question : croyez-vous vraiment que les délinquants multi-récidivistes feront preuve de solidarité quand la loi de la jungle reprendra le dessus ?

GRATUIT – Obtenez immédiatement :

Votre plan d’action en 10 étapes !

Le meilleur moment pour se préparer c’était il y a 10 ans. Le deuxième meilleur moment c’est maintenant.

Vous connaissez peut-être l’adage boursier « investir c’est comme planter un arbre. Le meilleur moment pour le faire c’était il y a 10 ans. Le deuxième meilleur moment c’est maintenant. Pas demain ».

Vous avez vu comme moi que les risques sont grandissants et que les signes avant coureurs d’un effondrement sont omniprésents pour celui ou celle qui veut les voir.

Pendant que la majorité de la population consomme les informations du système et suit les règles, une petite minorité de citoyens pragmatiques et informés se préparent.

Vous pouvez vous dire que ce n’est pas le moment.
Peut-être que « ça va encore » ou que « ça pourrait être pire ».

Peut-être aussi que vous vous dites que vous commencerez votre préparation quand ça sera vraiment le temps de le faire.
Parce que « jusqu’ici tout va bien ».

Mais quand le bon moment paraît évident, c’est déjà trop tard.
Parce que tout le monde arrive à la même conclusion que vous … au même moment.
Et c’est le chaos.

Pensez aux personnes qui se sont ruées à la dernière minutes en mars 2020 pour faire des courses parce qu’ils n’avaient pas de stock et que le confinement démarrait.
Pensez aux professionnels de la santé qui n’avaient même pas les équipements nécessaires.

Le meilleur moment pour vous préparer à l’effondrement c’était il y a 10 ans.
Le deuxième meilleur moment c’est maintenant.
Pas demain.

Amicalement,

Piero San Giorgio

Votre plan d’action :

Autonomie & Résilience

Dans ce projet, je vous partage toutes mes analyses sur les risques actuels et je vous montre comment vous en prémunir.

Accédez à une bibliothèque de ressources techniques et à tout mon travail de recherche depuis 10 ans.

Menu